Le blog de jpc

Le projet Lectŭrĭo+

L'Apicad et une association qui, au départ, s'est créée sur la nécessité qu'il faut un modèle économique pour faire vivre des sites internet. Elle rassemblait en effet des personnes qui avaient participé depuis les années 90 à des projets financés par la Commission européenne, et qui avaient produit dans ce cadre des sites internet. Sa motivation profonde n'est cependant pas l'informatique, mais la promotion du plurilinguisme et particulièrement de l'intercompréhension, d’abord pour répondre à un problème général dans l'apprentissage des langues, mais bien au-delà pour des raisons éthiques. Dans le projet Lecturio+, l'attention est portée sur le très jeune public.

Extrême définition

Pendant le projet Redinter, plusieurs chercheurs se sont penchés sur la définition de l'intercompréhension, ou plutôt sur ses définitions. On lira ou relira l'article de Christian Ollivier qui en a résulté. Il fallait réunir divers courants qui avaient travaillé dans des directions différentes, essentiellement les textualistes, les connectivistes et les oralistes. Comme terrain d'entente, on a donc alors pris en considération : « les pratiques qui utilisent le dialogue plurilingue, où chacun s’exprime dans sa langue, ou les pratiques qui préparent à ce type de dialogue ».

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de jpc