Skip to main content

Savoir analyser les mots pour en reconstruire le sens

  • deviner le sens d’un mot composé à partir du sens des mots qui entrent dans sa composition

Ex. tire-bouchon (FR), portacenere (IT), abrelatas (ES) (galanet.ressource)

  • identifier la racine, les affixes, les suffixes

Il existe des préfixes (Ex. bi-, multi-, amphi-, auto-, hyper-) et des suffixes (Ex. –age, -able, -ment) d’origine grecque et latine que l’on retrouve sous des formes identiques ou légèrement différentes dans plusieurs langues. 
Connaître certaines variations stables aide à les reconnaître et à comprendre le sens du mot.

Ex. action (FR), azione (IT), acción (ES), ação (PO), acțiune (RO)

  • deviner les sens d'un mot à partir d’autres mots appartenant au même champ lexical

Il est possible de deviner le sens d’un mot en se servant de mots du mêmem champ lexical éventuellement, appartenant à une autre catégorie grammaticale ou à un autre registre dans la / les langue(s) connue(s).

Ex. un francophone pourra arriver au sens de acqua (IT) = eau à partir de aquatique (FR) = acquatico (IT) ou au sens de pericoloso (IT) = dangereux (FR) à partir de péril ou périlleux (FR) ; un Italien pourra comprendre le mot enfant (FR) = bambino (IT) à partir du mot infantile (IT) = enfantin (FR).

Il est parfois nécessaire qu’un locuteur expert offre une aide dans cette direction.

  • Se servir des correspondances interlinguistiques entre morphèmes grammaticaux

Par exemple les désinences verbales de l’infinitif -are (IT) - er (FR, ES, PO) permettent de reconnaître que le mot est probablement un verbe. Toutefois, il est aussi nécessaire de mémoriser des formes plus éloignées comme par exemple des marques de nombre pour le masculin : -s (ES, PO, FR, CAT) -i (IT, RO) (galanet.ressource).