Skip to main content

Savoir faire des hypothèses sur le sens des mots à partir des contextes discursifs et sémantiques

  • à partir du contexte discursif

Par exemple :
Le mot postre ES = dessert (FR) sera compris grâce à sa position dans l’ordre du menu.
Dans un message en italien, on peut deviner le sens approximatif de la formule Ci sentiamo correspondant à A la prochaine (FR), en considérant sa place en clôture de l’échange.

Dans un emploi du temps hebdomadaire en portugais il sera possible de déduire que le sens de segunda-feira, terça-feira... en observant l’ordre des jours de la semaine à partir de domingo qui est le mot le plus transparent.

 

  • à partir du champ sémantique (ensemble de mots qui se rapportent à un mêmem thème)

Par exemple :
après le verbe manger (FR), transparent dans plusieurs langues romanes, le mot qui suit désignera très probablement une chose comestible.
Inversement, si on connaît le mot paella (plat espagnol connu à niveau international), on accédera plus facilement au sens de comer dans comer paella (ES-PT).