Dimension langagière et communicative

Description

Cette dimension se rapporte au développement de la compétence de communication et d’apprentissage plurilingue et interculturelle du formateur.

On considère ici l’enseignant/formateur lui-même engagé dans l’apprentissage de langues-cultures en IC. L’objectif est de faire évoluer son propre répertoire linguistique et culturel et de développer sa capacité à gérer des situations de communication multilingues et interculturelles. Cette dimension prend en compte les représentations des langues et des cultures et inclut une dimension métacommunicative, à savoir la capacité d’analyser et de réfléchir sur les situations de communication multilingues et interculturelles, y compris les interactions à distance. On pourra aussi consulter le Référentiel d’apprentissage pour une description détaillée de ces compétences.

Développer son répertoire linguistico-culturel  

Prendre conscience de son répertoire linguistique et communicatif et l’analyser

Il s’agit de réfléchir sur son répertoire de communication, tout en identifiant des points forts et faibles de sa compétence plurilingue et interculturelle car la conscience de ses limites communicatives est une base importante de développement professionnel.

Mobiliser son répertoire langagier dans des situations de communication multilingue et interculturelle, notamment à travers les TICE

Le développement du répertoire langagier se fait dans des situations de communication multilingue et interculturelle et les TICE constituent une opportunité d’enrichissement linguistique par l’expérimentation de nouvelles situations de contact de langues.

Acquérir des connaissances sur les langues et les cultures, sur leurs caractéristiques spécifiques

La connaissance professionnelle des formateurs peut inclure une connaissance préalable sur une ou plusieurs langues-cultures, mais surtout la capacité de cultiver et stimuler le goût pour d’autres langues et d’autres apprentissages langagiers (cf. Référentiel d’apprentissage : Les langues et les cultures).

S’engager à faire évoluer son répertoire plurilingue et sa capacité de communication interculturelle

L’engagement à l’autoformation est un des aspects les plus importants du développement professionnel y compris l’engagement au développement linguistique et communicatif (cf. Référentiel d’apprentissage : La compréhension de l’écrit et La compréhension de l'oral).

Analyser les représentations sur les langues et les cultures afin d’adopter des attitudes d’ouverture par rapport à la communication plurilingue et interculturelle

Les représentations sur les langues et les cultures influencent le rapport aux langues des sujets sociaux. Le formateur doit atteindre un niveau de conscience sur les enjeux de la diversité linguistique afin de pouvoir jouer un rôle de médiateur.

Développer ses compétences d’apprentissage en IC

Utiliser les ressources d’information et de communication, y compris les ressources numériques, en vue du développement professionnel de ses compétences communicatives en IC

Le formateur s'engage à repérer les ressources disponibles (matériel, outils de référence) et les contextes d’apprentissage accessibles (plateformes digitales, cours en présentiel), (cf. Référentiel d’apprentissage : Le sujet plurilingue et l’apprentissage).

Réfléchir sur ses connaissances didactiques, pédagogiques et numériques en vue d’un travail en IC en présentiel, hybrides et à distance

Le formateur est invité à développer une certaine réflexion pour se connaître en tant que didacticien, acteur social, locuteur plurilingue et apprenant de langues. Il doit être conscient de ses possibilités et limites pour être capable de continuer à se développer du point de vue professionnel, tout en veillant à améliorer et approfondir ses connaissances, dans le but mieux organiser et dynamiser les situations de formation autour de l’IC.

S’engager dans des formations linguistiques et en didactique des langues, notamment en IC et en éducation plurilingue

Les formateurs peuvent accéder à des formations sur l’IC car elles sont maintenant disponibles en présentiel et à distance, avec des indications pour l'autoévaluation (par exemple les sessions de formation sur la plateforme Galapro).

Développer ses compétences de communication en IC

Mobiliser des stratégies de communication dans de nouvelles situations d’interaction plurilingue

Le développement de la compétence plurilingue et interculturelle se fait par la compréhension du fonctionnement de la communication langagière. La mise en place de stratégies telles que reformulations, alternance codique, recours à l’aide des interlocuteurs, permet aux locuteurs d’interagir dans les situations plurilingues (cf. Référentiel d’apprentissage : L’interaction plurilingue et interculturelle)

Développer les compétences de médiation dans des situations de communication plurilingue et pluriculturelle en l’IC

Le passage de rôle d’apprenant à formateur exige une maîtrise des processus de médiation et de remédiation compte tenu de la variété des contextes communicatifs