Cinéma et vie : Trouvez-vous ces films vraisemblables ?

Parfois, on dit : "C'est vraiment du cinéma !" quand on critique une séquence invraisemblable d'un film. On dit aussi "Arrête ton cinéma !" quand on trouve qu'une personne en fait trop (= exagère dans l'expression de ses émotions).

Quelles scènes trouvez-vous vraies, probablement proches de ce qui s'est passé historiquement ?

Quels personnages vous semblent bien jouer, jouer juste ?

Commentaires

Acredito que a verossimilhança está sim presente nos filmes escolhidos. Principalmente, em Machuca e Infância Clandestina. As cenas destes dois fimes são tocantes e fazem o espectador "viver", ainda que minimamente, a angústia de se fazer parte de um mundo governado por uma ditadura terrível e mortal.

Estou de acordo, Jozelma! Uma sequência de cenas que acredito ser verossímil é quando, ao final de Infancia Clandestina, Ernesto/Juan se esconde com sua irmã no porão, mas é encontrado pelas forças rivais e levado para interrogatório. Depois, embora insistir em relação ao paradeiro de sua irmã desaparecida, é conduzido até a casa de sua avó, já que os pais estão mortos. É um encadeamento muito tocante, como você mencionou, que me marcou muito. Acho que tais cenas retratam situações plenamente possíveis de serem vividas por crianças em meio à ditadura. E o realismo e a atuação dos atores é realmente impressionante.

Quelles scènes terribles ! Le spectateur s'identifie et tremble pour les deux enfants. C'est peut-être la situation extrême qui induit cette impression, je ne suis pas sûr que ce soit le jeu des acteurs.

J'apprécie beaucoup le choix des dessins quand l'action est si violente qu'elle n'est pas filmée. Elle est obscène, si atrocement immorale qu'elle ne peut être montrée, elle doit donc rester hors de la scène, par des dessins. Grande idée !

J'ai beaucoup apprécié Infancia Clandestina pour la diversité des émotions transcrites. L'acteur qui joue Juan a très bien su jouer ces différentes émotions de manière naturelle et touchante. Machuca est également un beau film grâce à l'histoire d'amitié sincère entre les deux garçons. L'actrice qui joue Anna dans La faute à Fidel est également remarquable je trouve. Il y a une évolution du personnage qui est très bien jouée et on ressent la forte personnalité de cette jeune fille.

Les films “Mio fratello è fliglio unico” et “La faute à Fidel” m’ont beaucoup touché. On y voit un lien commun, c’est la politique dans la vie et la famille. Mais ce qui est intéressant de remarquer, c’est comment les émotions jouent chez les enfants et chez les adultes par rapport à la politique nationale (leur résistance, leur confusion et leurs croyances) A travers ces 2 films, on peut bien comprendre la société dans les années 60 et 70 en France et en Italie.

le film la faute à fidel m'a particulièrement touché, en effet c'est à travers les yeux de l'enfant que l'on comprend les contextes politiques de ce pays. Ainsi, le spectateurs est lui aussi un enfant face à la compréhension de ces situations. En ce qui concerne le jeu d'acteur, on a l'impression que l'enfant est véritable, il y prend gout, on s'y retrouve vraiment.

ce qui est interessant notamment est comment on se sert de l'enfant (que ce soit dans tout les films) pour faire comprendre la thématique complexe du film lié à la politique

Creo que la cultura es un tema muy importante e interesante al rededor del mundo, al ver las películas pude darme cuenta de la cantidad de diversas formas de cultura que hay en el mundo. Todavía hablando el mismo idioma hay muchas expresiónes diversas entre los hablantes, por poner de ejemplo el español; los españoles, mexicanos, argentinos, chilenos, entre otros tenemos diversas palabras y expresiónes que aunque son las mismas palabras tienen un significado totalmente diferente.

Creo que también la religión es un aspecto cultural muy importante para una persona, al cambiar el contexto pueden extistir malentendidos entre las diferentes religiones. Por ejemplo el caso de "Mauro" en la película "O ano em que meus pais saíram de férias", al ver las costumbres judías se le hacía muy raro lo que sucedía porque el no estaba acostumbrado a ver ese tipo de rituales en su casa. Esto tiende a pasar muchas veces con religiónes como la judía porque tenemos algunos rituales que pueden parecer "raros" a la mayoría de la gente que no sabe lo que significan. Creo que siempre hay que estar informados acerca de las religiónes y sus costumbres para no caer en una ignorancia que pueda causar algun tipo de odio a lo desconocido.

Mauro et sa relation (forcée) avec le voisin de son grand-père qui parle yiddish ! Je trouve qu'ils jouent tous deux excellemment. Ils font partie de mes personnages (et de mes acteurs) préférés parmi les 5 films.

Les pratiques (religieuses ou autres) desquelles nous ne sommes pas familiers nous paraissent toujours bizarres, n'est-ce pas ? Mais elles ne sont pas bizarres en soi : notre perception d'une "bizarrerie" provient de notre relation à la nouveauté, à l'inconnu, aux normes de notre univers limité.

Bonjour a tous, 

Je crois que le thèmes qui sont touchès dans les films "La faute a Fidel" et "Mio fratello è un figlio unico" sont très delicats et pendant l'histoire ont changé les formes de pensier de beacoup de personnes. Il ya des scenes comme du dictature et après une rèvolution ou de l'abortement. Aussi, la révolution de femmes. Il est un mouvemente qui est touché et a changé des conditions injustes. 

Finalement, je pense que les personnages et ses actuations soient bien representées pendant la reproduction du film. Les rôles n'étaient faciles de répresenter. 

Deux des scènes qui symbolisent selon moi le plus des situations historiques réelles sont: 

-Dans le film "infancia clandestina" la "disparition" de la petite soeur (que l'on vit subjectivement à travers le héro) est une réalité hallucinante et dramatique de l'Argentine où énormément (je ne connais pas les chiffres) d'enfants ont "disparus". Il existait (existe?) d'ailleurs les "madres de la plaza de mayo" des mères et grand mères qui se rassemblaient sur la place de mai à Buenos Aires pour manifester contre la disparition forcée (assassinat) de leurs enfants et/ou petits-enfants (adoptions ilégales par des familles riches). Aussi dernièrement une patronne de multinationale Argentine a été soupçonnée d'avoir adopté (donc ilégalement) des enfants de ces couples "communistes" assassinés. (On fait disparaître les personnes, on fait disparaître les problèmes). 

-Dans le film "Machuca" une des scènes réaliste historiquement est le mur érigé (après le coup d'état de Pinochet) pour cacher les bidonvilles (et peut être symboliquement pour cacher aux yeux des classes sociales les conséquence de l'injustice sociale dérivant du système politique économique et sociale qu'ils défendent. (On ne voit pas donc ça n'existe pas)

Em relação ao tema da ditadura, a maioria dos filmes(como Machuca, Infancia Clandestina e La faute a Fidel) me parece ter alguma afinidade com esse momento histórico que acometeu aos diversos países da América Latina. Nesse sentido, esses filmes estão pertos do que se passou ou se passa historicamente(lembrando que ainda hoje sentimos alguns resquícios do golpe militar na política brasileira).

No que diz respeito mais especificamente às cenas, acredito que em "Infância Clandestina", pelo fato de a família de Juan(Ernesto) viver na clandestinidade, o filme retrata muitos momentos de tensão que, àquela época, provavelmente os ativistas ou participantes de movimentos sociais tiveram de infrentar em relação à polícia, por exemplo.

Atrasadíssimaindecision, terminei hoje de assistir aos filmes, muito interessante o fato de que, apesar dos 5  partirem da perspectiva de uma criança acerca de um mesmo contexto político-social,  cada um dos filmes tem um enredo singular, que me tocou de forma diferente. Em Machuca, o Gonzalo, que é um personagem mais observador dos acontecimentos, não ficando muito claro o que ele  pensa , enquanto Juan de Infancia Clandestina, devida a influência dos pais tem uma visão idealizada da clandestinidade em que vivera etc., e a Anna de A culpa é do Fidel, que é super questionadoraheart.