Groupe de travail: Projet plurilecture

Cliquez ici pour ouvrir un salon de discussion pour le groupe

FAQ du groupe Plurilecture

Le projet plurilecture

Ce groupe de travail met en commun toutes les informations et initiatives autour d'un projet nommé Plurilecture, qui s'adresse à de très jeunes publics et qui fait suite à des projets s'appuyant sur des contes pour enfants : le projet Les Sacs d'histoires (2011-2013 et 2013-2014, voir aussi Des contes dans nos langues), s'inspirant lui-même d'un projet québecois et d'un projet britannique. Sur les sacs d'histoires, voir aussi : Projet "Sacs d'histoires" et voir les ressources d'éveil aux langues produites par les sacs d'histoire.

Nous avons répondu fin avril 2016 à un appel d'offre de la DGLFLF mais nous n'avons pas été retenus.

Le but des travaux de 2016 est de se préparer au dépôt d'un projet Erasmus+ en 2017. Pour cela nous anticipons quelques travaux et nous recherchons des partenaires.

Les textes des contes sur lesquels nous travaillons se trouvent rassemblés ici.

Voici un ensemble de fichiers donnant l'historique et l'évolution de ce travail.

Un forum est à notre disposition pour nos échanges.

Fichiers utiles pour ce projet

Projet plurilecture (phase 1 - 2016)

Erasmus+ (2017)

Enseignement professionnel

Textes des contes

Autre documentation utile

 

 

Managers

jpc (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 15/12/2019 - 16:33

Participants

jpc (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 15/12/2019 - 16:33

BEDERIAT ARMELLE (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 11/12/2019 - 11:25

marienoelle (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 16/12/2019 - 00:50

bederiat ATG (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 16/12/2019 - 08:13

Cécile Belluard (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 18/08/2017 - 20:08

sandrag (Online)

Langue: [langue]
Dernier accès: 16/12/2019 - 09:52

mvallespi (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 21/11/2016 - 08:25

cycle1lamassana (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 18/12/2016 - 15:50

xavier alvarez (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 16/12/2016 - 20:21

Agnès Simsolo (Hors ligne)

Langue: [langue]
Dernier accès: 16/12/2016 - 20:45

Pages

Commentaires

Parliamone.

Il progetto sarebbe mirato solo a bambini che già usano due (o più) lingue per la comunicazione orale?

Se no, come sapete, mi preoccupa l'enfasi sulla scrittura come strategia di potenziamento delle capacità di comprendere e usare una lingua non nativa. La questione diventa ancor più delicata se l'insegnamento di rivolge a bambini.

Vedo alcune maestre della scuola primaria che vogliono insegnare l'inglese attraverso testi scritti. Un grande problema per i bambini che imparano a leggere in italiano, una lingua trasparente nel sistema ortografico perché impone l'attenzione verso un sistema ortografico per nulla regolare.

Inoltre il testo scritto presenta complessità per i bambini con dislessia.

La scrittura va bene ma dopo il potenziamento dell'oralità.

Un caro saluto a tutte/i e grazie JP

Le public idéal, c'est des enfants qui n'ont pas encore atteints l'âge de la lecture et qui vivent dans un milieu où existent des compétences en plusieurs langues. En dehors de cette cible idéale, toute expérience reste possible (avec l'anglais par exemple), même si on vise des milieux plurilingues.

Les ressources seront utilisées parun adulte qui lira ou utilisera le son enregistré.

L'idée fondamentale est de favoriser la lecture par la lecture de contes en plusieurs langues dont des langues que l'enfant ne parle pas forcémnet mais pour lesquelle sil existe des comptétences dans son milieu. Masi cetet idée n'est pas restrictive et la réflexion est ouverte jusqu'au dépôt du projet en 2017.

Merci Poala pour cette question, tu peux t'inscrire dans le groupe si tu veux suivre cette expérience ou y participer.

L'idéal avant de passer à la lecture de contes en plusieurs langues est de pouvoir les raconter aux enfants sous forme de "cuenta cuento" avec toute une mise en scène où le livre de conte peut être un élément supplémentaire de la mise en scène tout comme le conteur, l'espace, d'autres objets, etc... A ce moment-là, le langage des gestes, théâtral, artistique devient un support puissant pour l'intercompréhension... Les enfants répètent les mots par simple mimétisme si on joue avec ceux-ci. J'en ai eu l'expérience en Equateur avec un conte français raconté en passant du français à l'espagnol... c'est assez magique.

Marie noelle a parfaitement décrit la situation pédagogique en classe pour ces contes plurilingues. Deux dispositifs sont envisagés,  un qui s'inspire du concept "boites d'histoires" , et un deuxième qui emprunte au Kamishibai  en version pluriligue. L'usage à la maison permet une mise à égalité de la langue véhiculaire (le français ) et les langues majoritairement parlées au sein de la  familialle ( ctalan, castillan et portugais)

Il y a des difficultés à se connecter au groupe. Le mot de passe n'est pas reconnu. Caroline n'avait pas réussi à se connecter. Je ruse en demandant un nouveau mot de passe. J'ai des documents à faire partager pour le projet gêneral Erasmus + qui constitue le point de départ et qui doit conclure les autres ramifications, projet plurilecture et celui à destination de l'enseignement professionnel .Et des documents  concernant ce dernier. Si tu peux m'informer par mail, quand il sera possible d'intégrer le forum dédié aux deux projets mentionnés précédemment . Med

Je pense qu'il faut résoudre le problème du mot de passe au téléphone, ou me décrire l'écran à partir duquel le problème se pose (avec ou sans copie d'écran).

Cahier de charges pour l'édition et l'exportation des 3 histoires et proposition
A) Cahier des charges
On peut définir un cahier des charges simplifié  de l'éditeur
1) en fonction des possibilités d'exporter l'ebook dans l'un des formats suivants :
 -EPUB3 
 -Mini Site Web  
 -SCORM ( pour l'elearning éventuellement )
 -PDF
2) S'agissant d'un travail collaboratif, l'éditeur doit permettre de partager l'édition de l'ebook avec plusieurs personnes.
3) Le coût: le critère de gratuité du logiciel ne doit pas se traduire par une surcharge de travail.Il s'agit dans ce cas d'une fausse gratuité.
4) La langue d'interface doit pouvoir constituer en elle même une situation d'apprentissage favorisant l'I.C:
-Absence d'une interface en français, espagnol, catalan et portugais ( pour Andorre), présence d'une interface dans au moins l'une des deux langues restantes (italien ou roumain), plus l'anglais. 
- Schématiquement le processus revient à générer une telle situation d’apprentissage à destination des praticiens en premier temps, qui vont améliorer leurs compétences linguistique et numérique, en créant un groupe de travail et une session Miriadi à cet effet.En deuxième temps, on adaptera la situation pour que des élèves de première Bac pro puissent réaliser en partie ou en totalité un des ebook, encadré soit par leur professeur d'informatique, soit par un des enseignants de primaire lors d'une période de stage dans les écoles. On développera ce point ultérieurement. 
B) Proposition:
Lors de l'expérience menée en classe (cycle 1) sur une semaine, en mi-juin 2016, avec trois élèves de première Bac pro et leur professeur d'informatique et un dessinateur professionnel,expérience qui sera détaillée à la rentrée, les logiciels Calibre et Sigil n'ont pu répondre à l'objectif de réalisation d'un ebook au format Epub3 (on met en PJ l'une des réalisations "La petite souris.." au format Epub2). Nous proposons de tester le logiciel en ligne Epubeditor,en partie gratuit ,dont l'interface est en italien . On met un lien d'une vidéo youtube en italien . https://www.youtube.com/watch?v=vZf8eq3boVM  et un lien pour le tutoriel en français  http://vincianeamorini.be/wp-content/uploads/2015/09/epubeditor1.pdf

 

Bonjour à tous, je me reconnecte après plusieurs mois d'absence. J'ai lu tous les documents du projet. Je le trouve très intéressant mais comme je suis toujours en déphasage de par ma situation géographique (Le Chili Finis Terrae) et ma situation professionnelle comme indépendante, j'ai du mal à bien comprendre ce que je peux apporter à ce projet plurilecture... En effet, je sens qu'il se base sur une mémoire de projets antérieurs. Donc, j'aurais besoin de savoir concrètement quel doit être ma participation dans un premier temps: la traduction en espagnol des contes Cornetta-La légende de l'edelweissLes trois jours de la merlette???? Par ailleurs, cet espace est notre espace d'échanges et de travail??? Qui sont les autres participants du projet? Où nous retrouvons-nous exactement?smiley

Merci de me  préciser tout cela.

Bonjour à tous,
On se reconnecte aussi après deux mois de vacances scolaires, on peut considérer que le groupe de travail "plurilectures" a finalement moins deux semaines ouvrables d'existence, et qu'il est en phase de construction, il manque quelques éléments (en cours de rédaction). Les questions de Marie Noëlle sont  pertinentes, nous tenterons de répondre (pour ce que nous savons) dans le désordre


1)Le projet a des objectifs à court ,moyen et à long terme. On doit expliciter sa cartographie générale. Pour apprécier la pertinence des ramifications du projet « plurilectures »,il faut l'analyser à travers les priorités qu'il vise à terme, et de sa « centration sur l'apprenant» ou plutôt de ses «centrations multiples» (apprenant, élève, enfant, contenus, langues, enseignants, matériel, méthodologie et institutions ), d'une part. Et de l'hypothèse, qui se vérifie avec le temps, à savoir, que la plupart des secteurs de l'éducation, formation et animation travaillent en « butée», et de la nécessité d'un projet « trans-sectoriels », de deuxième part. On vise à terme  le cadre des«Partenariats stratégiques soutenant l'innovation» : «Les projets doivent élaborer des productions novatrices et/ou s'engager dans des activités intensives de diffusion et d'exploitation de produits existants et nouveaux ou d'idées novatrices.... Ces types de projets sont ouverts à tous les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse.», de troisième part.De dernière part, la proposition de projet s'inscrit dans une logique « trans-sectoriels » pour répondre aux priorités édictées par le Guide programme Erasmus+, tout en visant le niveau systémique de celui-ci. Voici pour le long terme. 
2) Pour le moyen terme les priorités sont les suivantes:"par le biais d'activités qui favorisent l'esprit critique en abordant(2) le contexte culturel et/ou environnemental de l'enseignement des sciences,(1)en concevant du matériel didactique innovant pour améliorer le goût de tous les élèves pour la lecture et en abordant la problématique des classes multilingues via des méthodes exploitant des compétences linguistiques diverses parallèlement à la langue principale d'enseignement. ". Pour la priorité N°1, notre hypothèse principale est que les approches plurielles (A.P) sont de nature à participer d'une manière substantielle à l’atteindre d'une part. De deuxième part, on peut renforcer cette apport, on facilitant la "fertilisation croisées"entre l'environnement scolaire , familial et socio-éducatif et culturel.
a) Pour les A.P: Trois branches des A.P sont sollicitées: L’éveil au langues  EVL(une synthèse sur la rencontre du 7 septembre , en Andorre, avec deux membres du groupe CARAP sera rédigée pour fin septembre) qui a proposé une caractérisation (voir P.J caractérisation des A.P). Les dispositifs de type" Sacs d'histoires" qui se trouvent affiliés par cette caractérisation aux A.P , sont représentés par Mme Venetto qui  a participé à la réunion fondatrice du projet  de mi-mai 2016 , et l'I.C .
b) La "fertilisation croisée" est "opérationnalisée" par un dispositif de type "Sacs d'histoires" remanié, pour l'environnement scolaire et familial, nous projetons d'exploiter un tronçon du dispositif " Des contes de nos langues" en élargissant les voies ( livres plurilingues V.S bilingues, diversification des supports vers le numérique......) ,mais nous divergeons sur les points de départ et d'arrivée , les intentions pédagogiques, et surtout la nécessité d'articuler les trois branches pour l'enseignement primaire en général et le cycle 1 ( 3-6 ans). Mme Vernetto , inspectrice  du secondaire du Val d'Aoste (VDA), membre du CEIBP du VDA (http://www.cebip.com/datapage.asp?l=1&id=6a ) et représentante  de l'institution autonome régionale, a contribué en amont pour l'équivalent de 40 heures,tout en nous faisant gagner une année scolaire. La participation au projet à long terme se fait à travers l'institution régionale, à destination des jeunes adultes et l'enseignement professionnel dans le contexte vâldotain . Tout on nous faisant bénéficier du travail qui sera réalisé, cette année en VDA, en continuité du projet" Des contes dans nos langues".
Pour l'environnement scolaire et le secteur socio-éducatif, nous avons ciblé l'enseignement professionnel agricole en BAC PRO SAPAT (service aux personnes et aux territoires ) qui dépend du ministère de l'agriculture français. Une classe de première a fait le déplacement en Andorre à la mi-juin 2016 ,ainsi qu'un dessinateur professionnel qui travaille dans l'édition jeunesse et qui a illustré plusieurs dictionnaires bilingues  pour jeune public ,un groupe de 3 élèves , un professeur du lycée ,ainsi que le dessinateur ont travaillé d'une manière intensive sur trois jours ,avec une classe de petits (3-4ans). Pour vérifier la faisabilité ,poser les hypothèses et fixer le cadre, une synthèse qui reprend l'essentiel des résultats et des observations  est en cours de rédaction. L'apport actuel de ce sous groupe au projet est d'au moins 40 heures à ce jour. Ce sous-groupe est représentée au sein du groupe de travail "plurilectures"sur MIRIADI par BEDERIAT ATG 
3) La proposition de catégorisation (https://www.miriadi.net/sites/default/files/sessions/hypothese_de_catego...) permet à des enseignants généralistes d'Andorre ( la branche française pour l'instant ) en cycle 1, d'intégrer le projet à travers une des branches des A.P( dispositif type" Sacs d’histoires" )et de se constituer en sous -groupe . Une réunion est programmée dans 2 semaines, la rentré scolaire ayant lieu ce jour 12 septembre d'une part, mais aussi à travers les axes scientifiques et artistiques . D'autre part, suite à la réunion des deux décideurs pour les deux branches du système éducatif d'Andorre ( le délégué à l'enseignement français en Andorre ayant rang de vice-recteur et de la directrice générale du ministère de l'éducation d'Andorre)fin juin,le professeur de catalan issu de la branche andorrane qui exerce au sein de l'école française va intégrer le projet à travers l'axe spacio-temporel de niveau macro ( histoire-géographie) et le CARAP (un atelier animé par deux experts du CELV a été organisé le 7 et 8 septembre en Andorre à destination des enseignants de langues de la branche andorrane ), et qu'il existe une forte chance de convaincre des collègues de la branche andorrane de rejoindre le projet à travers au moins une des deux branches des A.P ( "Sacs d'histoires" et I.C). Ce sous-groupe est représentée au sein du groupe de travail "plurilectures"sur MIRIADI par BEDERIAT Armelle . Voir site de l'école :  http://ecolemassana.e-monsite.com/
4)Pour le court terme , le groupe de travail "plurileclectures" sur MIRIADI focalise sur l'apport de l'I.C au dispositif de type "sac d'histoires" élargi et enrichi. Les membres actifs en plus de toi et jean pierre sont les deux représentants des deux sous-groupes, ainsi que Cécile , représentative des jeunes adultes et qui a participé au CLOM (I.C pour jeune public) organisé par l'O.I.F . On attend les retours de la branche EVL et du groupe CARAP  à travers  Jean François De Pietro (Suisse) suite à la rencontre du 7 septembre. L’initiative prise par l'APICAD (voir  lettre d'information N°4) soulève les difficultés rencontrées par des enseignants généralistes pour l'utilisation du site "Pour les formations en présentiel destinées à familiariser les utilisateurs à l'utilisation complexe du site, nous en prévoyons une à Grenoble avant la fin de l'année, sans date ni lieu pour l'instant, et d'autres sont possibles chez les partenaires qui en prendraient l’initiative rapidement." et explique que nous ayons opté provisoirement pour cette forme d'organisation.
5) L'ensemble des hypothèses sont par nature fragiles et provisoires, et nécessitent un développement substantiel . On envisage ta participation au delà d'une simple traduction , nous comptons sur toi pour explorer l'apport de l'axe artistique à l'axe linguistique et vice versa , dans une perspective I.C en particulier et A.P en général , à travers les albums jeunesses plurilingues , et la mobilisation des jeunes adultes à certains niveaux du processus de réalisation et de mise en oeuvre du support dans un dispositif "type sacs d'histoires" en général et ses variantes d'animation ( boites d'histoires, kamishibai plurilingues...) pour le secteur socio-éducatif,  et d'autres points qui émergeront de l'échange .
6) On propose d'opter en premier pour l'histoire qui a inspiré le plus Cécile , qui travaille aussi sur la traduction adaptation en espagnol, et si elle a le temps sur les illustrations. Je ne sais pas si elle réussi à déposer sa contribution sur l'espace de travail. 
 
 

Bonjour,

Je viens de recevoir un mail nous invitant à choisir un conte et je me pose certaines questions - à l'instar de MarieNoelle- du fait que je ne fais pas partie d'une équipe pédagogique ni  n'arrive  à me familiariser avec la plateforme.

Honnêtement... Je ne suis pas sûre d'être utile dans ce projet en vérité mis à part -peut-être - pour l'oralisation des contes en français ( puisque niveau traduction en espagnol MarieNoelle est présente).

Voilà.... A bientôt peut-être!

Cordialement

Cécile

Merci Cécile d'exprimer votre difficulté face aux explications, ce n'est en effet pas évident de comprendre tout le chemin parcouru. Cependant, je pense que nous pourrions faire équipe toutes les deux pour apporter notre contribution plus pragmatico-symbolico-artistique... Je continue à penser que l'équipe "dure" du projet devrait nous dire en quelques grandes lignes sans entrer dans tous les détails de leur parcours historique, ce qu'ils attendent de nous. Quel conte?Pourquoi? Où? Quand?  Comment? Dans notre cas, le moins c'est le plus, sinon on ne s'y retrouve pas.

Bonsoir Marie Noële :)

Je vous remercie pour vous encouragements  ainsi que ceux, bien sûr, de l'équipe tout entière.

Je "débarque" totalement et je ne vais pas avoir le choix que de me laisser porter (pour ne pas dire guider).

Comment faisons-nous équipe? Comment communiquons-nous ensemble?

Voilà... Je ne sais pas encore si de mon côté je commence la traduction de Cornetta que vous repasserez ensuite... Niveau enregistrement, s'agira-t-il que de la voix seule ou d'un agencement sonore? ( musiques et bruitages)

Après, s'il doit y avoir des illustrations, il faudra que vraiment je m'y mette car honnêtement, je n'ai pas dessiné depuis très longtemps (mis à part un portrait) depuis une blessure à la main.

Il faudra déterminer quel(s) type(s) de dessin, si noir et blanc ou couleur etc.

Beaucoup de chose encore pour naviguer en eaux calmes...

Bonne soirée et bon dimanche par avance!

Bien cordialemnt

Bonsoir

Moi aussi je débarque donc on se comprendra sans doute mieux.

Pour communiquer ensemble; on doit se retrouver sur https://www.miriadi.net/espace-reseau/forum-general-plurilecture/choix-premier-conte-produire#comment-form

Pour la traduction commencez si vous avez déjà des éléments sur le Pad ci-dessous, il a été mis en ligne pour cela:
https://www.miriadi.net/espace-reseau/pad/cornetta-es-pour-fr
(on écrit, la sauvegarde est automatique)

Pour l'enregistrement voix et bruitages me semblent intéressants.

Pour ce qui est des illustrations; d'après ce que j'ai compris tout est précisé  ici: https://www.miriadi.net/espace-reseau/forum-general-plurilecture/choix-p...

Voilà; à bientôt

Bonjour,

 

Pour l’oralisation, la proposition de voix et bruitages est excellente. Pour les illustrations , tout est ouvert par principe, cela peut être en noir et blanc pour que les enfants puissent les colorier.

On peut aussi envisager en plus de proposer un dessin du personnage de Cornetta suivant les descriptions. On envoie par mail un dessin des élèves du Val d'Aoste (document Cornetta Chap 1 ).

Si on peut continuer sur le forum https://www.miriadi.net/espace-reseau/forum-general-plurilecture/choix-p...   

Merci pour cette longue explication pas toujours facile à saisir étant donné que je suis loin de vos contextes.  

  • J'ai donc bien compris que mon apport se situe sur une construction de passerelle de l'axe artistique vers l'axe linguistique... J'avais élaboré pour la Base d'activités une fiche qui allait dans le sens de cette connexion avec un conte du site Itinéraires romans "Le trésor de l'Ile du Salut" qui serait à mon avis une bonne base de départ... Si Jean-Pierre me lit, j'aimerais qu'il me la trouve dans la BAI, moi-même, je l'ai cherchée et je ne l'ai jamais trouvée. En attendant, je peux vous laisser ce lien sur une interview qu'on m'a faite pour une Revue Jeu après l'atelier IC et expression théâtrale:https://drive.google.com/file/d/0B8RI9pbvUxfsWklaMDBfZEwxLWM/view
  • Quelle est l'histoire qui a le plus inspiré  Cécile ?

Merci d'avance

On reconnaît que les explications sont assez denses et font référence à des contextes très spécifiques, et encore, on tenté d’être synthétiques en faisant l'impasse sur certains points .On confirme qu'on a consulté ta contribution au BAI ( au début vers janvier probablement).Et c'est sur cette base, qu'on a pensé que ton apport pouvait être conséquent pour ce genre de projet. Il semble que ta contribution soit dans ce répertoire : https://www.miriadi.net/activity/conte-intercomprehension-esfrpt-express....

Cécile nous avait indiqué par mail à la mi-août qu'elle pense se reconnecter au groupe de travail à la rentrée vers la mi-septembre. On lui a envoyé un message ce jour pour l'informer que le groupe de travail « plurilectures »est actif à cette date .

Bonjour,

J'avais commencé une traduction de Cornetta il y a longtemps mais ...Ayant eu pas mal de soucis ( de santé entre autres), je n'ai pas touché au projet en vérité. En vous lisant, je suis de moins en moins sûre d'avoir ma place parmi vous.

Je peux, si vraiment vous avez besoin de moi, proposer une oralisation des contes . Pour le reste, je pense laisser la place aux experts pour ne pas vous retarder.

A bientôt et merci

Ok merci, je pensais avoir mis en ligne l'atelier sur le Conte de l'Ile au Trésor mais en fait, je ne l'ai pas fait... La différence avec celui du Chat Botté, c'est que j'avais développé un travail d'expression théâtrale qui suivait les exercices de travail linguistiques et nous avons terminé par la représentation du Conte en 5 langues romanes avec les enfants et leurs parents. J'ai voulu transféré des photos mais ça ne fonctionne pas, faudrait que JP m'oriente.

Les photos peuvent être déposées et intégrées par le bouton "Add media" de la barre d'outils. Comme celle-ci par exemple :

C'est bien ce que j'ai fait mais ça n'a pas fonctionné. J'ai fait Add Media; chargé la photo puis transférer mais rien ne se passe.

Suivant la taille de la photo et le débit de ta connexion, ça peut mettre quelques minutes. Il faut  recommencer. La photo est peut-être dans la bibliothèque, regardes-y en cliquant sur l'onglt "bibliothèque".

Ces commentaires sur la page d'accueil du groupe de travail commencent à devenir très longs et je pense qu'il vaut mieux les continuer et  les organiser dans le forum du groupe de travail. J'ouvre une discussion sur le choix du premier conte.

Bonghjornu à tutti,

U prugettu hè interessante. Ci aghjusterebbe cun piacè un pocu di corsu.

Je collabore à l'édition de contes bilingues français-corse, avec une conteuse avec laquelle nous avons réalisé un kamishibai bilingue pour deux légendes traditionnelles et un ouvrage pour les enfants à partir de 3 ans qui va se décliner sous la forme de jeu de cartes "i capiscibè" illustrées et contées . Cette présentation pourrait être transposée à ce projet.

Les jeux en différentes langues pourraient se croiser, s'inter changer, se réunir et se dissocier.

Les contes proposés ont-ils été recueillis ou sont-ils édités ?

Le projet  "sac d'histoire" pourrait relancer la collecte de contes et nous pourrions nous  retrouver sur des thématiques et leurs variantions dans  différentes langues.

Je pense au "basgialiscu" (basilic) légende de la région de la Gravona en Corse, ou à "i prestaticci" les jours prêtés à Mars par le mois d'avril pour punir un berger irréverencieux...Trouve-t-on des motifs similaires dans vos espaces de vie ? 

Ditemi cumu participà, cun una traduzzione, un'adattazione o altru...

à prestu

Dumenica

Bonjour Dominique

 

C'est très intéressant. Armelle Bederiat devrait sûrement ne pas tarder à vous répondre. Comme votre notification a été mise à un endroit du forum où on ne va plus, de fait, j'ai eu du mal à vous trouver, je vous conseillerais d'écrire un mail à Armelle à partir de la plateforme. Elle apparait comme Bederiat ATG ou à ce mail utilisé entre nous: cycle1lamassanafr@gmail.com.smiley

Merci Marie-Noëlle ! On va prendre en compte ce que nous dit Dumenica. On est en train de travailler à la candidature...

Carissime/i,

da una lettura dei vostri post mi sembra che voi abbiate già selezionato dei temi, dei testi e una lingua: il francese. E' così?

Stefania ed io pensavamo di implementare percorsi di pratica dell'intercomprensione in italiano (e spagnolo? attendo conferma di partecipazione della collega ispanista)

Destinatari: classe di III classe primaria

Obiettivo generale:

- sviluppare pratiche inclusive di Didattica dell’Intercomprensione con attenzione verso apprendenti dislessici;
….

Obiettivi specifici:

Implementare competenze di intercomprensione ascolto, lettura (in italiano e in spagnolo) e metacognizione attraverso la fruizione guidata di percorsi di apprendimento supportati anche da sistemi di text to speech.

Paola, il y a eu un premier projet (non financé) depuis un an, pendant lequel nous avons fait des essais et nous avons avancé un peu la réflexion. Mais pour le projet pour lequel nous candidatons à Erasmus+, toutes les langues sont à égalité, aucun texte en'est déjà choisi et aucun thème non plus. Je vais coller tes suggestions dans le forum Vers un projet Erasmus+, dans la discussion Les partenaires.
 

Jean Pierre, ciao.

Non riesco a trovare la chat.

Ti chiederei di controllare questo testo, soprattutto la parte finale dove sono annotati tuoi suggerimenti.

Comme pour les autres partenaires: l'approche globale d'enseignement/ apprentissage des langues innovante, ancrée dans le numérique, dans le cadre d'un modèle d'apprentissage (le même qu'en cycle 1) autour des matières générales, langue de scolarisation (français), histoire-géo, informatique et matières professionnelles en classe et pendant les stages. Encadré dans le domaine numérique, notre projet se focalisera sur les adaptations nécessaires du dispositif pour tenir compte des besoins des élèves à BEP. Le parcours didactique sera multilingue. Il sera organisé selon des contenus multimédias en français et en espagnol (audio, vidéo), dans le but d’encourager tous les élèves, et en particulier les enfants ayant des besoins spéciaux, à l’écoute et à la lecture. On a choisi le français et l’espagnol, parce que notre région, affectée par un phénomène d’émigration massive vers la France et l’Argentine, est peuplée par des anciens émigrés rentrés en Italie après cette expérience à l’étranger. Nous envisageons aussi la création d’un glossaire recueillant des mots latins en vue de l’affinité entre les lemmes italiens, français et espagnols, très proches entre eux au niveau étymologique. On mutualisera les matériaux réalisés pour le corpus de contes qui seront transposés sur le plan didactique. Les divers supports et matériaux didactiques (par exemple, l’utilisation de technologies text to speech) seront élaborés de manière à être accessibles à tous, notamment aux élèves qui présentent des troubles spécifiques des apprentissages (TSA). De courts textes de parler monologique seront étalement transposés sur le plan didactique. De même, les vidéos seront sous-titrées afin de prévoir une lecture complémentaire à l’écoute. Des textes écrits pourront éventuellement être lus grâce aux technologies text to chat. Toutes les activités seront expérimentées chez l’Istituto Comprensivo Giovanni Falcone de Copertino. Nous appuierons sur le festival « Voiliers parlants » qui peut pourvoir le corpus avec les histoires primées ces 8 dernières années. Une édition internationale au centre transfrontalier organisée par les SAPAT dans le cadre de l'animation du territoire, et qui réuni les écoles «partenaires locaux» du projet. Participation au dispositif «Sacs d'histoires». Échange autour des programmes «Avanguardie educative» de l'Indire et dont l'une des écoles de la région de Lecce est chef de file et dont fait aussi partie Escola Nova21 de la Catalogne du Sud (Espagne). Processus qui fait intervenir E. Carrasco ( voir UB et PLURAL), comme facilitatrice.

Est-ce bien pour l'activité C2 ? Si oui, c'est très bien, je peux en faire quelque chose. Pour le tchatte il faut cliquer sur "click here" en haut de la page d'accueil du grouep de travail..

Ti confermo che la descrizione "Comme pour les autres partenaires: l'approche globale d'enseignement/ apprentissage des langues innovante, ancrée dans le numérique, dans le cadre d'un modèle d'apprentissage (le même qu'en cycle 1)..." è in C2.

 

Invece la scuola estiva è in Productions intellectuelles 05. Vedo però che hai previsto anche un 04 per la preparazione della scuola. E' così?

Io sto intervenendo direttamente sulla eform

Oui, je pense qu' on peut faire en deux temps. La conception de la Scuola (O4)  se ferait entièrement en ligne (programme, etc.) et la  scuola proprement dite (C4) mais il faut voir s'il y a des voyages pour la partie présentielle ou si c'est chacun dans son équipe. Quelle était ton idée ?

Come E3 andrebbe bene un incontro formativo nelle scuole sui progetti di intercomprensione e sul progetto Lecturio+?

Devo inserire un network formativo di riferimento? o posso solo nominarlo e poi lo contattiamo?

C'est un projet : il suffit de le prévoir et on prendra des contacts si on est sélectionné ! Te peux m'envoyer une petite description.

Subvention par jour? Dobbiamo fare la media della paga oraria dei collaboratori e poi moltiplicare per 8?

O mettiamo la media delle paghe più alte?

 

ciao

paola

Bona sera à tutti,

Ripigliu cun voi u filu di e discursate. Insegnu à prufessore di e scole in furmazione iniziale è cuntinue è l'inseme di e riflessione puderianu esse dinù pruposte à sti giovani praticanti da mette in ballu in staziu, in situazione di prime prove in e scole è dinù in l'IC . L'avvicinanza di puntelli per i Dys mi pare di primura, i zitelli anu di più in più dificultà è pensu dinù à a gestione di i strumeni per scrive è di e pusture in lu spaziu (quellu di a carta dinù). Certi giovani in furmazione  trovanu assai piacè à ghjuvà si di u tavulone numericu è prove di percorsi in IC serianu fattive...

Per a scrizzione per lecturio +, pudemu a participazione à favuleghje ? Francette Orsoni hà una sperienza varia in e scole, cù l'anziani, in e ferie, per l'animazione di i carrughji, e mediatteche... 

D'altronde, vi puderiu digià prupone un versu corsu di e fole prisentate Merletta.. da inizià unna prisintazione cun u corsu in più...

Per a pianifichera è e scole ci vole digià à prevede o si puderia dinù fà cun prufessori stazianti MEEF m2 in furmazione ? 

Per l'Erasmus + ci hè u bisognu di una prisintazione persunale particulare (a socu, hè per dumane ...)

à prestu, amicizia

Dumenica

Non, pas de présentation personnelle sous forme de CV. Erasmus+ est simplifié. Mais, Dumenica, la présentation de l'université de Corse manque encore... (envoie ce soir ou demain.

Quand aux activités, tu pourras intégrer l'UDCPP aux activités existantes. Ça devient difficile d'en rajouter. Il y en a même déjà beaucoup.

Bonjour,

Je suis titulaire d'un D.E.A. sur le conte en situation interculturelle et j'ai découvert l'intercompréhension l'année dernière. Actuellement professeur de français langue étrangère pour le baccalauréat international, j'espère que nous pourrons collaborer.

Cordialement

Je l'espère aussi Roseline, que vous ferez quelque chose avec nous, le réseau Miriadi. Je vous propose de faire un billet de blog sur votre thème ou sur votre travail sur le conte em situation interculturelle. Pour cela, rendez-vous ici : https://www.miriadi.net/blog

Bonjour Roseline et bienvenue au groupe de travail «Plurilecture» de l'Apicad qui gère la plateforme et le réseau MIRIADI. On peut envisager une collaboration fructueuse et étoffer la dimension interculturelle du projet en cours ( les éléments les plus récents se trouvent sur deux blogs , un de classe et un de cycle) avec votre apport. Je crois que vous avez participé à la première session du CLOM de l'OIF sur l'IC pour un jeune public, et la troisième session qui débute le 30 mai veut mettre en valeur la dimension interculturelle de l'IC, ce qui semble être de bon présage.  

Pages